29 janv. 2021

           Jacques Milet, le peintre du jouet

copyright texte et photos: Pasky









Le jouet comme oeuvre d'art, telle était la conception de ce chineur, collectionneur, peintre, auteur, dessinateur et amoureux des beux jouets.
Jacques Milet est né le 13 septembre 1918 à Avranches (50) où son père était enseignant. Enfant unique, se jeunesse n'a pas été sereine, tiraillé entre sa mère d'origine bretonne, très catholique, et son père très autoritaire. Jacques était espiègle. Aussi, à douze ans, ses parents le placent en pension. Il y restera jusqu'à seize ans, âge où il obtient son brevet. De retour à Rouen, il poursuit ses études au lycée où son père enseigne l'histoire et la géographie, jusqu'au baccalauréat. Son père refuse qu'il entre aux Beaux Arts et l'oriente vers des études supérieures de chimie. 

Ses études sont interrompues par son incorporation dans l'armée. A Brême où il est prisonnier, il s'évade avant la fin de la guerre et rejoint les Pays Bas où l'armée l'accueille et l'incorpore. En août 1945, il est rapatrié en France et rejoint ses parents. Il entre au journal "le Soir" où il est employé en tant que photographe et pigiste.
L'attirance de Jacques Milet pour le jouet a été précoce. Enfant, il restait  des heures à rêver devantles vitrines des magasins de jouets de Rouen. Sa mère lui achètera sa première locomotive Marklin en 1950. La collection de trains plus anciens, et à de plus grandes échelles a suivi et s'est étendue à tous les jouets. 

Il s'est passionné pour les méthodes de fabrication. Il a commencé à peindre en 1959 des gouaches surréalistes et des jouets mis en situation.






La crocodile de Marklin vue par papa Jacques

Une carrière américaine

Le premier voyage de "Papa Jacques" comme il était surnommé aux USA eut lieu en février 1971; merveilleux contact avec les collectionneurs américains. En 1972, les Barenholtz demandèrent à Jacques de peindre 24 gouaches de jouets américains en vue d'une exposition au Museum of the City of New York. Cette exposition fut un grand succès et cette même année Dale Kelley fit la couverture de son premier magazine consacré aux jouets anciens: "Antique Toy World", avec l'affiche de l'exposition.
En 1973, Malcom Forbes qui avait acheté le premier livre de Jacques sur les bateaux jouets publié en 1967, demanda à l'auteur de venir à New York pour estimer et compléter sa propre collection. Fin 1976, Malcom Forbes le fit venir à Balleroy en Normandie pour diriger son château et son musée des ballons aérostats.




Jacques Milet et Frédéric Remise